Farid Toubal, responsable club house, buvette, restauration…: Interview

Le voyage sur la Planète JSC continue avec l’interview de Farid Toubal, responsable du club house, de la restauration et de la buvette.  (A suivre…)

Interview réalisée par Robert Grisolia le 07/08/2020
 Bonjour Farid. Peux-tu te présenter ?
Je suis né à Rennes, en Bretagne, le lundi 10 août 1964. J’habite aujourd’hui à Cugnaux, mais j’ai pas mal voyagé. J’ai habité à Paris, j’ai habité aussi à Montluçon et, puis, je suis venu sur Toulouse où j’ai habité aux Arènes pendant 20 ans, j’ai habité ensuite aux Pradettes et maintenant à Cugnaux, depuis un an. Je suis étancheur : chef de chantier étancheur. Je fais l’étanchéité sur les toits.
Peux-tu nous dire quel a été ton parcours sportif ?
J’ai fait du basket quand j’étais jeune. Je devais avoir 7 ou 8 ans et j’ai commencé au club de la SNCF à Rennes. J’y ai joué jusqu’en Minimes. Ensuite, c’est à l’armée que j’ai fait du sport. Je pratiquais un sport de contact, le full contact . Quant au foot ? Jamais ! Jamais ! Je m’amusais au foot comme ça, comme les gamins avant.
Et tu te retrouves au foot, maintenant. Comment ça s’est produit ?
C’était un ami de mon beau-frère qui connaissait quelqu’un, qui était au club de Lardennes, qui en était le directeur technique qui m’a présenté et puis voilà. J’y suis entré et depuis je suis resté au foot. Mon fils a fait toute sa carrière de footballeur au club de Lardennes.
As-tu un passé de dirigeant ?
J’ai commencé comme dirigeant normal : je préparais la buvette de Lardennes. Après, j’ai travaillé sur ordinateur à faire tout ce qui était licence et autre. Et là, ils m’ont donné le titre de vice-président ce qui fait que j’étais tout le temps sur le terrain, du lundi, tous les soirs, à partir de 18h jusqu’à 20h, le samedi toute la journée et, quelques fois, le dimanche matin jusqu’à 2h de l’après-midi.
Combien de temps es-tu resté à lardennes ?
Je pense que c’est 8 ans.
Comment s’est opéré ta venue à Cugnaux ?
Eh bien, j’ai connu Céline qui est aussi dirigeante des filles à Cugnaux. C’est elle qui m’a demandé si j’avais envie de venir ici. Mon fils a fait un essai à Cugnaux en U20 Elite. Il a été pris et c’est pour ça que je me suis décidé à venir à Cugnaux pour accompagner mon fils.
Tu es venu en tant que papa, mais tu t’es vite investi en tant que dirigeant à la JSC, non ?
Mais, je m’investis partout ! (rires !) On m’a demandé si je voulais faire quelque chose… et j’ai dit oui, mais je ne veux pas prendre trop de responsabilités.
Un bon souvenir de sportif ou de dirigeant ?
Oui ! A Lardennes, on a fait de bonnes soirées. On avait un bon petit groupe qui était super sympa. La venue du Consul du Maroc au club, par exemple, c’est un bon souvenir. On a organisé une belle soirée. On a mangé un excellent coucou. J’ai de très bons souvenirs festifs avec ce club. J’ai même fait le papa Noël aussi, il y a de ça deux ans. On a eu aussi la visite de l’équipe, dont je ne me souviens plus du nom, constituée d’anciens de l’équipe de France, grâce à  Alain Giresse. On a passé un super moment avec eux.
A Cugnaux, quelles sont tes fonctions ?
Essentiellement, la tenue de la buvette. La semaine, je viens au club house pour ouvrir la buvette. Les gens peuvent ainsi boire un petit café, le soir ou l’après-midi, quand j’ai mes disponibilités parce que je ne peux pas être toujours partout. Mais, autrement, je suis là et dès que j’ouvre la buvette, ça veut dire qu’elle est ouverte ! A côté de ça, je prépare aussi toutes les collations pour les petits : les Pitch… ça dépend ce qu’on leur donne et voilà ! J’essaye d’être là aussi pour tous les plateaux du samedi. A côté de tout ça, je prépare les repas pour les Seniors 1, Seniors 2, pour les filles aussi, les U20… Je vais chercher les produits chez le sponsor que l’on a. En ce moment, on a arrêté. Donc, en ce moment, je m’approvisionne au Carrefour Purpan ou dans les Carrefours, dans les magasins où je peux trouver de la marchandise pas trop chère pour pouvoir faire de bons repas.
Peux-tu me dire combien d’heures de présence ça fait sur une semaine, par exemple, en ce moment où les jeunes ne sont pas encore en activité ?
Mon fils s’est entraîné cette semaine pendant 4 jours. C’est-à- dire que je viens de 19h30 jusqu’à 21h30, soit 2 heures. Pendant l’entraînement, je m’occupe de la buvette, des collations ….
Un bilan de cette saison ?
Ça a été très sympa. On a eu quand même un petit problème, un soir, parce que des spectateurs sont arrivés enivrés. Ils voulaient des frites. Mais, comme je n’avais pas le matériel pour en faire, je n’ai pas pu les satisfaire. Ils n’ont pas aimé et ils ont été très grossiers.
Pas facile, donc, de tenir la buvette.
Il faut être un peu psychologue !
Peux-tu nous dire ce que tu comptes faire la saison prochaine ?
Je continue comme cette année.
Est-ce qu’il y a des choses que tu aimerais ajouter à ton activité ?
J’aimerais me lancer dans le Conseil d’administration sur quelque chose qui me tient à cœur. J’en ai parlé à Sylvie Dumazeau qui sera chargée de la commission de discipline. Je lui ai dit que ça m’intéressait d’en faire partie. C’est quelque chose qui manquait au club.
Qu’est-ce qui te motive ?
Je pense qu’il est important de remettre des gens à leur place pour les fautes qu’ils font. Si c’est sur le terrain, si c’est dans l’action, on peut diminuer la sanction. Mais si c’est… je n’aime pas les gens qui s’énervent et qui hurlent sur les arbitres, ça, c’est un truc dont j’ai horreur. Je n’aime pas non plus, les gens qui sont grossiers vis-à-vis de tout le monde. Tout ça, ça doit être sanctionné, sans oublier les bagarres, bien sûr. C’est pour ça que je veux m’investir là-dedans. Je dois te dire que, déjà à Lardennes, je faisais partie d’une telle commission.
Un petit mot sur le club ?
Depuis que je suis là, on m’a bien accepté. Je n’ai eu que des compliments. Je me sens bien. Ensuite, bien sûr, il manque quelques trucs, c’est comme partout. Il manque surtout des dirigeants. Ensuite j’apprécie tous les dirigeants qui m’ont bien accueilli. Je suis très content d’être à la JSC.
Un dernier mot ?
Vive la JSC ! J’espère que l’équipe Une va monter cette année. Allez les « rouge et noir » !
Merci Farid. A très bientôt et bonne continuation à la JSC !
Avec une partie de l’équipe d’organisation à la fin du loto en février 2020
loto février 2020
loto février 2020
Tournoi Futsal de Cugnaux au gymnase Michel Jazy-février 2020
A la buvette au nouveau stade Jean Dardé.
A la buvette à l’ancien Stade Jean Dardé 2019
A la friteuse au Tournoi Futsal de Cugnaux au gymnase Michel Jazy-février 2020
Tournoi Futsal de Cugnaux au gymnase Michel Jazy-février 2020
Tournoi Futsal de Cugnaux au gymnase Michel Jazy-février 2020