Thomas Bossennec, nouvel entraîneur des seniors 1: interview

Interview de Thomas Bossennec, nouvel entraîneur de l’équipe 1 de la JS Cugnaux, par Gilles Belluzo, (Août 2020).

Thomas Bossennec, vous étiez joueur de football et vous voici entraîneur. Quelle nouvelle attitude est à adopter, ou tout simplement, faut-il rester soi-même ?
T.B : Je ne suis donc plus joueur, mais désormais coach. Je vais rester moi-même avec ma façon de voir le foot, en essayant de la transmettre à mes joueurs. C’est à moi de mettre en place le cadre, et veiller à la direction que je veux prendre, que ce soit au niveau de l’attitude comme de l’animation tactique ou technique.
Votre équipe, les Seniors 1 de Cugnaux, diriez-vous qu’elle est plutôt jeune ou diverse ? Avec des joueurs jeunes entourés de joueurs plus confirmés ?
T.B : Nous avons cette saison un groupe jeune, avec 70% de l’effectif entre 19 et 25 ans. Il a été renforcé par quelques éléments d’expérience, ayant joué plus haut, et ayant une envie terrible de faire progresser le projet que nous mettons dorénavant en place au sein de la JSC cugnaux. Je suis persuadé que ce mix de jeunes et de joueurs expérimentés pourra nous permettre d’avoir une bonne ambiance, mais aussi de mettre tous les ingrédients pour avoir des résultats positifs tous les week-ends.

Thomas Bossennec avec l’équipe Seniors 1 de départ du match contre une sélection de joueurs gabonais – 1er match amical de préparation en août 2020

La configuration des formations que vous allez rencontrer, les autres formations, cela vous convient-il ?
T.B : En ce qui concerne le groupe de R3 dans lequel on se trouve cette saison, c’est un groupe relevé, avec beaucoup d’équipes 1, donc ce sera très difficile tous les week-ends. Pour essayer de bien y figurer, il faudra avoir de la solidarité, de la cohésion et jouer sur nos qualités que nous avons au sein de ce groupe de joueurs. C’est un challenge difficile mais excitant.
Vous sentez-vous en mesure de lutter face à elles et de remporter des victoires face à ces autres formations ?
T.B : J’ai un groupe conséquent et de qualité. Il manque encore un peu de maturité. C’est la raison pour laquelle je compte sur nos joueurs d’expérience pour amener cette expérience et cette rigueur. Pour pouvoir avoir de la régularité dans nos résultats, il faudra faire preuve de beaucoup d’humilité et de concentration dans tous les matches qu’on jouera. Je veux une équipe, le groupe est plus fort que tout ! Le foot est un sport collectif qui nécessite beaucoup d’automatismes et d’intelligence tactique. Nous ferons en sorte d’être au point physiquement et techniquement pour lutter chaque week-end contre nos adversaires.
Le Covid change-t-il quelque chose dans l’approche du football que vous voulez montrer à cette formation ?
T.B : Le COVID est à prendre en considération évidemment car il change certains de nos repères. L’accès aux vestiaires nous est pour l’instant interdit, c’est un gros point négatif, car c’est un endroit important pour des footballeurs, où la cohésion, l’ambiance et la notion de groupe prend forme. J’ai la chance d’avoir un groupe de joueurs passionnés de foot, ils m’ont demandé de nous entraîner au mois de juin et juillet, pour ne pas avoir trop de retard physique à la reprise. Nous avons repris le 27 juillet. Pour pouvoir reprendre progressivement le travail athlétique qui se fait avec beaucoup de ballons et de jeux. Les joueurs adhèrent et essaient de vivre avec ce virus, tout en prenant les mesures sanitaires à respecter.
Vous semble-t-il qu’il y ait des chances ou de fortes probabilités que votre formation, en fin de saison, monte à l’échelon supérieur ?
T.B : En ce qui concerne les objectifs de fin de saison, nous n’en parlons pas. Nous faisons en sorte de nous préparer pour être performants chaque week-end. Lorsque nous serons à fin mars, nous évoquerons à ce moment-là les chances que nous aurons de finir en haut du classement. En attendant, il faut créer une équipe cohérente, performante défensivement et offensivement, mais surtout mettre en place une dynamique et une mentalité de gagneurs.
Tout cela prend du temps, de l’énergie, nous continuons à être content de se retrouver tous ensemble et à progresser. Du plaisir, tout en étant compétiteurs !
Merci Thomas d’avoir répondu à mes questions.

L’ interview de Thomas en tant que capitaine de l’équipe 1 de la JSC, le 7 avril 2019: cliquer ICI

 

capitaine de l’équipe qui a vaincu Revel en coupe de France le 28.09.19
lors du stage seniors dans les Pyrénées le 09.08.20
Causerie d’avant match août 2020
La concentration et l’observation lors d’un match