Anissa Benzama, secrétaire: interview

La saison 19/20 est maintenant bien achevé. Nous commençons un autre voyage sur la Planète JSC, saison 20/21, en espérant que le coronavirus ne viendra pas la perturber comme la saison précédente. Nous poursuivons notre voyage par l’interview de Benzama Anissa, secrétaire (A suivre…)
Interview réalisée par Robert Grisolia le 09/09/2020
Bonjour Anissa, peux-tu te présenter ?
Je suis née au Havre, comme Walid, le vendredi 4 septembre 1987. Je viens de prendre 33 ans. Je suis en couple avec Walid, le coach des U10 et j’ai un enfant, Wael, qui fait du foot en U10, aussi, cette année. Nous habitons à Cugnaux dans le quartier de l’école Claudie Haigneré. Je suis assistante commerciale, comptable.
Peux-tu nous dire quel a été ton parcours sportif ?
J’ai fait de la danse de mes 4 ans jusqu’à mes 15 ans. En fait, ma prof de danse, c’était ma grand-mère qui fait toujours de la danse à 74 ans, d’ailleurs. On a fait beaucoup de concours régionaux en Seine Maritime et un petit peu sur Paris. Moi, j’étais surtout dans la danse classique. Après la danse, j’ai fait un petit peu comme tout le monde, j’ai essayé des sports, à droite, à gauche. J’ai essayé le tennis de table. J’ai fait, quand même, 4 ans d’athlétisme et, puis, j’ai fait 2 ans de natation, mais c’était juste avec le collège, pour le fun, avec les copines, pour s’amuser.
Depuis quand es-tu dirigeante à la JS Cugnaux ?
Depuis 2016. C’est toi qui m’as proposée. Je ne sais pas si tu te souviens, tu me gardais Wael jusqu’à 16h15 après l’entraînement, pendant deux ans, et, puis, de là, tu m’as dit : « Tu es dans l’administratif. On recherche une secrétaire, avec Nouredine, le Président, et on est un peu embêtés. » Donc, voilà ! J’ai commencé comme ça. C’est toi, en fait, qui a donné mon numéro à Nouredine qui m’a ensuite appelée. C’était en octobre 2016 que j’ai commencé. Je suis rentrée au bureau en tant que secrétaire.
Et aujourd’hui quelle est ta fonction dans le club ?
Aujourd’hui, ma fonction exacte, je ne sais pas trop parce que, c’est vrai, que le secrétariat c’était un peu compliqué avec le boulot que j’avais, l’année dernière. J’avais du coup un peu lâché. Ça a été un peu compliqué avec mon travail parce qu’il me fallait aussi gérer la maison et j’avais aussi le petit qui me reprochait de ne pas venir le voir jouer. Heureusement qu’Hélène est alors arrivée en cours de route.
Les saisons passées, tu t’étais investie dans l’évènementiel, non ?
En fait, c’est au moment où Jonathan est devenu Président. Il a voulu relancer tous les évènements qui pouvaient rapporter un peu d’argent au club et qui avaient été arrêtés : loto, vide – grenier… On a commencé par le loto en 2019. Donc, on est arrivés, on ne savait pas trop comment ça se passait. Du coup, on démarchait les commerçants, tout ça … En fait, on a appris sur le tas, pour le coup, parce que, moi, je n’en avais jamais organisé non plus. Je ne savais pas faire ! Cette année-là, il y a eu un gros problème de communication. Du coup, on a appris de nos erreurs et on n’a pas fait les mêmes erreurs pour le vide – grenier et le loto d’après. Pareil pour le vide grenier, je me suis proposée parce que je voyais que Jonathan avait énormément de choses à faire et qu’il n’y avait personne d’autre qui s’était proposé pour lancer l’opération, ce qui n’a pas été le cas pour le J. le jour J, on était bien, mais pour tout ce qu’il y avait avant, je me suis retrouvée toute seule. J’avoue que c’est hyper compliqué quand tu ne connais pas. J’avais demandé de rencontrer des dirigeants du Basket pour qu’ils m’expliquent un petit peu comment ça se passe, mais personne ne m’a répondu. Donc, je me suis débrouillée toute seule en cherchant un peu sur internet pour voir comment ça se passe. Et, pour le coup, pour une première, ça s’est bien passé. J’ai été très contente. Le jour J, on nous a félicités plein de fois parce qu’on a été super rapides, on était bien organisés. Pour une première, c’était chouette !! Ouais ! Mais, c’est beaucoup, beaucoup de travail et il faut dire que, quand le vide grenier a commencé, je commençais un nouveau boulot, et du coup, pendant les 3 premières semaines de mon nouveau boulot, j’ai complètement abandonné mon travail pour le vide – grenier. Donc, ça a été un peu compliqué.
Et cette saison, comment ça se passe pour toi avec Hélène qui devrait tenir le secrétariat ? (Je dis « devrait » parce qu’il faut attendre l’AG.)
Du coup, ce serait beaucoup plus facile pour moi. Il me semble que je pourrais être au poste de secrétaire adjointe. Je pense que je pourrais épauler Hélène quand elle en aura besoin. En fait, quand je viens au club le mercredi et le vendredi pour voir mon fils jouer, je serai disponible pour les gens, pour les dossiers, pour les conseiller, pour donner les infos, etc… Je pourrais l’épauler comme ça.
Et du côté évènementiel ?
Je veux bien le refaire. Il faut que j’en parle à Jonathan, mais pas toute seule ! Pour le loto, je suis ok pour animer la salle comme je l’ai fait pendant deux ans, ça me plaît bien. Après, comme, maintenant, on achète les lots, c’est beaucoup plus simple. Il y a moins de choses à faire. Pour le vide – grenier, je veux bien gérer les inscriptions, c’est ce qui prend le plus de temps. Par contre, tout ce qui est administratif : déclaration mairie, tout ça… je le laisserai à Hélène. Comme la dernière fois, je serai là le jour J pour gérer les entrées etc…
Un petit mot sur le club.
A l’heure actuelle, je trouve qu’il y a une belle dynamique qui s’est mise en place. Les deux ans avec Nouredine, c’était triste, franchement ! C’était triste, c’était mort, c’était… Le club n’avait pas de vie. Et, depuis que Jonathan a repris, je trouve que ça a énormément bougé. Jonathan a redonné vie au club et je trouve qu’on est sur la bonne voie.
Contrairement à plein de monde, je suis assez contente du nouveau complexe sportif. Je trouve que c’est très joli, que ça donne envie, c’est accueillant, c’est chaleureux. Je sais que l’ancien Dardé, ça a une âme, mais, moi, je ne l’ai pas connu. Donc, forcément pour moi, ce nouveau complexe est beaucoup plus joli et plus accueillant. Avant, à l’occasion de plateaux, de tournois, j’ai eu l’occasion d’aller dans plein de complexes sportifs dans différentes villes, je trouvais que c’était super beau ailleurs, contrairement à chez nous. C’est vrai que ce nouveau complexe me plaît énormément.
Un dernier mot ?
Vive la JS Cugnaux !!
Merci Anissa. Merci pour ton investissement à la JSC. On compte, encore, sur toi pour cette saison.
Loto 2019
buvette Dardé tournoi Queste 2018
A la caisse, loto 2019
Avec Nouredine (président JSC) au tournoi Queste 2018
Vide grenier 2019
Avec une partie de l’équipe d’organisation en fin de loto 2020